Millésime 2008

 

 

 

 

Mis à part un épisode très froid à la mi-décembre, l’hiver fut relativement doux en 2007/2008 avec des températures mensuelles en moyenne 2°C au-dessus des normales.

 

Février fut très sec et mars particulièrement pluvieux. Malgré un sursaut printanier au cours de la deuxième semaine de mars, la période de repos végétatif se termine dans une ambiance plutôt froide, avec de la neige le lundi de Pâques.

 

Avril a été frais et pluvieux. Il faut donc attendre la fin du mois d’avril pour que la vigne débourre.
Ensuite, la douceur de mai permet un développement végétatif normal et la floraison ne débute que vers le 20 Juin, bénéficie de conditions favorables et se déroule rapidement.

 

Le stade de fermeture de la grappe est atteint mi-juillet et le début de véraison n’est noté que vers le 10/15 août.  Tout s’accélère fin août avec une semaine chaude et ensoleillée qui permet à la véraison de se terminer et à la maturité d’évoluer.

 

Néanmoins, c’est à partir du 14 septembre que les pluies cessent enfin. Le soleil revient et un temps frais accompagné du vent du nord permet de stabiliser l’état sanitaire de la récolte ainsi qu’une fin de maturation dans des conditions optimales.

 

Les vendanges ont débutées le 24 septembre sous un beau climat ensoleillé et sec et ce jusqu’à la fin de la campagne. Après un tri drastique les volumes sont assez faibles mais le résultat qualitatif est optimal.

 

2008 est un millésime de fraîcheur et de tension dont les tanins sont soyeux. De plaisir rapide, il s’est densifié pendant l’élevage et reflète bien les caractéristiques de chaque appellation.

 

 

L'abus d'alcool est dangereux pour la santé - A consommer avec modération
Mentions légales - Plan du site