Millésime 2013

 

 

 

Après un hiver globalement bien arrosé, 2013 se situe parmi les millésimes les plus tardifs. Des pleurs réguliers sont observés à la mi-avril et quelques rares journées printanières suffisent pour atteindre le stade éclatement du bourgeon.  

Mai est marqué par 17 jours de pluie et, à la fin du mois, la situation végétative n'a quasiment pas évolué. A cette période, 2013 présente déjà 15 à 18 jours de retard par rapport à une année moyenne. 

Les conditions de passage dans les parcelles sont extrêmes, voire inédites. Nous assistons à des remontées de nappes phréatiques et des crues localement importantes. 

Début juin, le retour de températures de saison relance la pousse avec 1 nouvelle feuille gagnée tous les 2 jours ! Les toutes premières fleurs sont observées à la mi-juin en parcelles précoces. 

La floraison progresse vite sous des températures caniculaires avant un arrêt brusque à partir du 19-20 juin. Les conditions fraîches et humides de la fin juin sont défavorables à la fleur ; de la coulure et du millerandage sont notés dans de nombreuses parcelles. Grace à 3 semaines de conditions estivales, nous assistons enfin à une évolution nette des vignes : les baies grossissent vite sur la Côte. 

La fermeture de la grappe sera atteinte dans la Côte au cours de la dernière décade de juillet. Le millésime garde tout de même un retard d’une dizaine de jours par rapport à la moyenne.

La véraison ne s’enclenche rréellement qu’après le 15 août. Celle-ci n’avancera que très lentement alors que les températures sont favorables et la disponibilité en eau forte ! Cependant, il faudra attendre le retour de précipitations fin août-début septembre pour que la véraison progresse franchement...

Début septembre, le manque d’ensoleillement et les températures faibles ne font pas progresser rapidement la maturité.


La vendange débute le 1er Octobre au Domaine avec les parcelles de Gevrey-Chambertin Village. Les conditions de récolte sont compliquées, mais un travail consciencieux permet d’enfin rentrer les précieuses baies dans la cuverie. La récolte durera 10 jours sous des températures avoisinants les 20 degrés et une météo mitigée.


Après presque un an d’élevage, et des malos longues à terminer, les vins ont une belle matière, un fruité charnu et sont à la fois gourmands et frais. L’élevage doit donc se poursuivre pour nourrir encore ce millésime tardif dont nous sommes très fiers.

L'abus d'alcool est dangereux pour la santé - A consommer avec modération
Mentions légales - Plan du site