Millésime 2012

 

 

 

Après un mois de février très sec et froid, un mois de mars peu arrosé mais quasi-estival, le printemps 2012 débute sur un air de sécheresse avec  un niveau de précocité se rapprochant de 2011.

 

Revirement total de situation à partir de début avril : la pluie fait son apparition et ne nous quittera plus jusqu’à Juillet : 51 épisodes pluvieux (>5mm) dont 37 pendant la campagne de traitements. La pluviométrie aura augmenté de 50% par rapport à la normale.

 

Les températures très fraiches ne permettent pas à la plante de continuer à se développer et la perspective d’un millésime plutôt tardif apparait.

 

Début mai, l’élévation de la température permet une reprise de la pousse et la floraison s’engage début Juin. La plante est perturbée et les évolutions sont très hétérogènes.

La mi-Floraison est relevée autour du 12 Juin, la fermeture de grappe est amorcée le 10 juillet et on observe les premières baies verrées début Août dans les vignes.

2012 restera dans les mémoires comme la plus grande année Mildiou jusqu’alors jamais connue dans le vignoble ainsi qu’une année à pression exceptionnelle d’Oïdium.

 

Seul le mois d’aout et dans la continuité, le mois de septembre, nous offre l’été bien mérité. Les températures sont douces et favorables à une bonne maturation des raisins. La véraison passe doucement et, avec elle, toute trace d’attaque des champignons.

 

Les vendanges ont débuté le 20 septembre au Domaine. Malgré les quantités moindres et les épisodes pluvieux fréquents, le moral est au beau fixe grâce aux belles grappes millerandées que l’on s’empresse de couper et l’équipe avance bien. Il faut dire que ce n’est pas « l’abondance de raisin » qui nous a ralentis.

Les taux de sucres ayant très vite évolués les dernières semaines avant la récolte, les degrés alcooliques naturels ont tenu leur promesse et sont aux environs de 13%.

 

Le millésime 2012 aura été l’année de tous les problèmes : gel et grêle de printemps, coulure, échaudage, champignons mais quel résultat prometteur pour la qualité ! Par contre, la quantité…

L'abus d'alcool est dangereux pour la santé - A consommer avec modération
Mentions légales - Plan du site